Activité et réentrainement à l'effort

Dr Philippe Gallien
Durée : 1476000
00
activitephysique.png Activité et réentrainement à l'éffort : Présentation par Philippe Gallien
Activité et à l’effort P B S S Robineau, A K C Le J Houedakor Pôle Saint Rennes MS clinique Rennes Sclérose en plaques et activités physiques : Idées reçues
et activités physiques: idées reçues Phénomène de décrit initialement comme une atteinte visuelle et motrice consécutive à une activité physique et non à une augmentation de la température corporelle Pratiques d'activités physiques chez les patients : sentiments mitigés
Gestion de la fatigue Problème majeur pour la plupart des patients et frein pour les activités de la vie quotidien ne La prévention de la fatigue implique souvent la diminution de l’activité physique en oubliant l’impact positif de celle-ci sur la qualité de vie Gestion de la fatigue
Atteinte cardiaque? Multiple 2001 27,3 % de 84 patients avec des phénomènes dysautonomiques (essentiellement hypotension Pas de lien avec sensation de fatigue Anomalies rares pour les EDSS faibles (pour la population avec forme rémittente 2,65 Atteinte cardiaque ?
Atteinte pulmonaire? • Liée à une altération de la commande des muscles respiratoires • S’observe surtout à des stades déjà évolués de la maladie résultats proches de normale pour inférieur faiblesse musculaire des muscles respiratoire avec retentissement fonctionnel responsable d’une altération de l’adaptation à l’effort très précocément Acta Scand 2006. J 2012 Atteinte pulmonaire ?
Spécificité de l’adaptation à l’effort Etude sur 112 patients, EDSS 3,07 Retrouve des valeurs inférieures à la normale aux épreuves à la déconditionnement faiblesse musculaire ne permettant pas l’effort maximal, troubles de coordinations? manque de motivation? Rasova Multiple 2005 Spécificité de l’adaptation à l’effort
Anomalies musculaire Dans la anomalie métaboliques similaires à celles observées dans la non utilisation musculaire évoquant un déconditionnement consécutif au handicap atrophie des fibres musculaires globales plus marquées sur les fibres de type associées à une diminution des fibres de type troubles de la synthèse de la phosphocréatinine Kent Anomalies musculaire ?
Fréquence Le plus souvent 3 fois par semaine sur des séquences de 30 à 60 mn, supervisées ou non, parfois 5 fois par semaine • En règle général 30 mn de travail en aérobie, parfois associé à renforcement musculaire • Sur périodes variables dans littérature de 4 à 24 semaines Fréquence de l'activité physique
Bénéfice Sur les performances fonctionnelles à la marche: Augmentation PM Augmentation test 6 mn Augmentation vitesse de marche Bénéfices sur les performances fonctionnelles
Résultats variables D pas de modifications significatives sur les échelles de fatigue Oken: gains significatifs Bénéfices sur la fatigue
Sur la qualité de vie: Les patients pratiquant une activité physique régulière rapportent une meilleure sensation de qualité de vie J Nur 1997, Phys Med Med Phys 2006 Clin Rehab 2008, Phys Med Reab 2009 significatif de certains programme sur scores de qualité de vie Oken, Moster Bénéfices sur la qualité de vie
Action de l’activité physique sur le système immunitaire au niveau d’activité des lymphocytes, de la production des cytokines, Pourrait expliquer une partie de l’effet bénéfique de l’activité physique Action de l’activité physique sur le système immunitaire
Existe-t-il des facteurs ayant une influence sur le résultat de ces programmes? Existe-t-il des facteurs ayant une influence sur le résultat de ces programmes ?
type d’activité physique proposer? Sport et activité d’endurance, en tenant compte bien sûr de de particularités cliniques: Troubles de l’équilibre Troubles visuels Yoga, escalade, marche, aqua gym, Kick boxing... 2004. 2010. Scand 2009. 2012 Quel type d’activité physique proposer ?
Au total Bénéfice net d’activité en aérobie sur: Adaptation à l’effort Performance de marche Qualité de vie Essentiellement pour EDSS inférieur à 6, mais pas exclusivement Conclusion sur les bénéfices
de programme de motivation à l’activité physique par rapport à une simple information avec bénéfice au niveau de sensation de bien être modification du comportement vis à vis d’activité physique. Multiple 2007 Intérêt des programmes de motivation à l'activité phyisique
Activité et à l’effort S Saint Rennes Rennes Questions / Réponses : expérience de cryothérapie liée à l'activité physique ?
Questions / Réponses : que pensez-vous de la cryothérapie du corps entier ?
1_138.png Questions / Réponses : synthèse des molécules
  • Activité et réentrainement à l'éffort : Présentation par Philippe Gallien (0)
  • Sclérose en plaques et activités physiques : Idées reçues (14000)
  • Pratiques d'activités physiques chez les patients : sentiments mitigés (91000)
  • Gestion de la fatigue (116000)
  • Atteinte cardiaque ? (158000)
  • Atteinte pulmonaire ? (197000)
  • Spécificité de l’adaptation à l’effort (267000)
  • Anomalies musculaire ? (414000)
  • Fréquence de l'activité physique (506000)
  • Bénéfices sur les performances fonctionnelles (541000)
  • Bénéfices sur la fatigue (573000)
  • Bénéfices sur la qualité de vie (589000)
  • Action de l’activité physique sur le système immunitaire (624000)
  • Existe-t-il des facteurs ayant une influence sur le résultat de ces programmes ? (680000)
  • Quel type d’activité physique proposer ? (845000)
  • Conclusion sur les bénéfices (924000)
  • Intérêt des programmes de motivation à l'activité phyisique (1018000)
  • Questions / Réponses : expérience de cryothérapie liée à l'activité physique ? (1089000)
  • Questions / Réponses : que pensez-vous de la cryothérapie du corps entier ? (1184000)
  • Questions / Réponses : synthèse des molécules (1371000)
Philippe Gallien

Pôle Saint Hélier - Clinique Notre Dame de Lourdes Rééducation neurologique, Rennes

0
...