Epidémiologie et nouveaux facteurs de risque

Dr Agnès Fromont
00
Epidémiologie et nouveau facteurs de risques de la sclérose en plaques : Présentation d'Agnès Fromont
1_34.png Épidémiologie de la sclérose en plaque
de la SEP n Épidémiologie de la SEP : carte [USA]
Epidémiologie de la SEP M Épidémiologie de la SEP : carte [Europe]
Épidémiologie de la SEP en France à partir des données de la CNAMTS Épidémiologie de la SEP en France à partir des données de la CNAMTS
Objectifs Déterminer la au 31 octobre 2004 et l’incidence entre 2000 et 2007 de la SEP en France Étudier les variations géographiques de la et de l’incidence de la SEP en France Objectifs
Etude de la prévalence et de ses variations géographiques Prévalence nationale de la en France de: 94,7 pour patients assurés par la CNAMTS : 94,3-95,1] 130,5 pour chez les 54,8 pour chez les Variations régionales: Lorraine: 123,7 pour [121,2—126,2] Corse : 81,1 pour [75,1—87,1] Etude de la prévalence et de ses variations géographiques
Etude de la et de ses variations géographiques Rapports lissés de la pour chaque de département en 2004 (modèle Bayesien) Etude de la prévalence et de ses variations géographiques [2]
Résultats de l’étude sur l’incidence de la Résultats de l’étude sur l'incidence de la SEP
Etude de l’incidence et de ses variations géographiques Standardisation 6,6 pour 9,5 pour 3,8 pour sur population [3,7—3,8] mondiale Standardisation 6,8 pour 9,8 pour 3,7 pour surpopulation [6,7—6,9] [9,7—10,0] [3,6—3,81 européenne standardisée de la SEP 2001-2007 Incidence 2001-2007
Etude de l’incidence et de ses variations géographiques RR lissés des taux de notification de SEP (modèle Bayesien) Etudes de l’incidence et de ses variations géographiques en France
Facteurs étiologiques Environnement Facteurs étiologiques
Le modèle des Antilles 2002 2007 incidence SEP 2,27 pour Le modèle des Antilles
Apports des données sur les migrations Avant 15 ans Apports des données sur les migrations (avant 15 ans)
Rôle de l’environnement: mois de naissance des parmi Risque de SEP en du mois de les d’études naissance en Anglaise et Danoise 2005 2010: Rôle de l’environnement: mois de naissance
Rôle de l’environnement: mois de naissance Explications à ces variations saisonnières: Alimentation (agents antioxydants) Vitamine D pendant la grossesse? Rôle de l’environnement: mois de naissance [2]
Rôle de l’environnement: mois de naissance Explications à ces variations saisonnières: in Multiple Distribution du mois de identique chez les SEP et dans la population générale Profil saisonnier des mois de naissance mis en évidence dans les différentes études sur la lié à un appanement inadéquate entre les cas et les contrôles. Rôle de l’environnement: mois de naissance [3]
Augmentation de l’incidence de la SEP chez les Démontrée dans de nbreux pays (Finlande-EcosseEtats-Unis-France-Italie-Sicile...) Causes: grossesses plus tardives contraception orale, • tabagisme, Obésité (changements d’habitudes alimentaires, de la diminution d’activités physiques, du stress) Urbanisation 2007: 2005: 2005: 2012 Augmentation de l’incidence de la sclérose en plaque chez les femmes
Rising incidence of multiple in urbanization 1735 PhD Hausse de l'incidence de la sclérose en plaque chez les femmes liée à l'urbanisation (en Crête)
du sexe ratio SR au en en en Lorraine.... 3,2 Exception la Suède (1951-2005) 2,91 2,07 (22 790 Évolution du SR au Canada 1996: J 2003: Scier 2007 2012 Evolution du sexe ratio
Métabolisme de la Vitamine D 7 (vit 25 OH REIN / absorption intestinale Rôle de l'alimentation : Métabolisme de la Vitamine D
Ensoleillement et GC Lancet 2008: 7: MS 2009 Rôle de l'ensoleillement dans la sclérose en plaque
Ensoleillement Vitamine D SEP Rôle de l'ensoleillement et de la vitamine D dans la sclérose en plaque
Ensoleillement passé et SEP 136 Australiennes 272 contrôles passé au soleil pdt vacances et WE d’été entre 6 et 15 ans Mesure atteinte actinique Van der BMJ 2003:327:316 Rôle de l'ensoleillement passé dans la sclérose en plaque
Risque de SEP et mois de naissance Etude parmi 282 et 8 702 Anglaises Corrélation négative risque de SEP et Exposition aux UV aux 2 et 3 Taux de vit D entre 5 et 8 mois (r -0,89, 2011 Rôle du mois de naissance dans la sclérose en plaque
POUR I CONTRE Nbx arguments recevables: immunologiques, Effet supplémentation en vitamine D chez l’enfant et la femme enceinte? La majorité de la population a une hypovitaminose D donc ce n’est pas le seul fc impliqué Pour / contre
Rôle du tabac dans la SEP Etude Suédoise: 902 cas vs 1855 contrôles Risque augmenté de SEP de 40 % chez fumeuses (OR 1.4 80 % chez fumeurs (OR 1.8 Risque dès 5 PA persistant jusqu’à 5 ans après arrêt Tabac à priser 15 ans pas de risque de SEP (OR 0.3 Rôle du tabac dans la sclérose en plaque
Rôle du tabac dans la SEP RR de SEP chez les enfants de parents fumeurs 2,12 cas appariés avec 1 038 contrôles). et group 2007:130:2589-95 Rôle du tabac dans la sclérose en plaque [2]
Effet de la cigarette sur le système immunitaire Tabac de 1000 dont Nicotine hydrocarbones aromatiques du tabac • métaux Effet de la cigarette sur le système immunitaire
Action de la nicotine et composés cyanidiques Nicotine Composés dégénérescence de la Stimule la production de NO gaine de myéline endogène & Modifie la perméabilité BHE Infiltration L ds SNC et des composés toxiques pr myéline Rep Action de la nicotine et des composés cyanidiques
Arguments en faveur du rôle de ds la frqce séropositivité chez (99,5% vs 94% contrôles Ann 2007; 6 1:288-99) Faible risque de SEP chez Sjt EBV Si infection risque de ds les 5,6 ans Li. Ann 2010; 67:824-30) Risque de SEP: 2,5 si infection à l’adolescence / à enfance x 25 si infection tardive par rapport aux séronégatifs EL. Ann Arguments en faveur du rôle de l’EBV dans la sclérose en plaque
Rôle essentiel de dans le déclenchement de la 1. Infection précède la de pis années 2. Persiste chez l’hôte toute sa vie contrairement aux autres virus 3. Seul agent présent chez presque 100 % des 4. Seul agent qui infecte et module les L B impliqués 5. isolé ds LB cerveau de SEP* B. J Exp 2010: 69: 677-93 R. 2007 130:1089-104 Rôle essentiel de I’EBV dans le déclenchement de la sclérose en plaque
Pourquoi tous les patients n’ont pas une Et dépend de la souche de de la résistance des LB vis à vis des LT de la déficience quantitative en LT 201 Pourquoi tous les patients EBV+ n’ont pas une SEP ?
SEP et vaccins Sclérose en plaque et vaccins
Bilan des études épidémiologiques Bilan des études épidémiologiques
En cas de le vaccin des poussées? VACCIMUS Étude 6 centres EDMUS 643 SEP sans poussée pendant 12 m Suivi 1993-1997 2m 2m 2m 2m Poussée NEJM 2001:344:319—26 En cas de SEP, le vaccin déclenche-t-il des poussées ?
RR poussée dans les 2 mois suivants tous vaccins 0,71 [0,40-1,26] V. tétanos 0,75 [0,23-2,46] V. hépatite B 0,67 V. influenza 1,08 [0,37-3,1 0] Pas d’augmentation du risque de poussée dans les 2 mois suivant un vaccin En cas de SEP, le vaccin déclenche-t-il des poussées ? [2]
En cas de SEP, le vaccin déclenche-t-il des poussées ? [3] Le vaccin contre l’hépatite B
Vaccin contre le L MS 2009: J 2013 En cas de SEP, le vaccin déclenche-t-il des poussées ? [4] Vaccin contre le Papillomavirus
SEP et stress Rôle du stress dans la sclérose en plaque
Etudes cliniques et morphologiques Rôle du stress dans la sclérose en plaque : études cliniques et morphologiques
stress as risk factor for exacerbations in Multiple P. Guerre du Golfe 1991 32 exposées à des missiles Nombre de poussées la guerre et 2 mois suivants <aux deux années précédentes Rôle du stress dans la sclérose en plaque : exemple de la guerre en Irak
216 patients 14/09/06 23 poussées entre 15/07 3 fois plus de poussées pdt de guerre 2,5 fois plus d’activité pénode de guerre Rôle du stress dans la sclérose en plaque : exemple de la guerre au LIban
The risk of multiple in parents in Denmark Li Johansen et 2004: 62:726-9 étude de 21062 parents ayant perdu un enfant appariés à 293 745 individus non exposés 258 SEP: 28 pop exposée 230 pop non exposée RR 1.56 si suivi à 8 ans après le RR=2 si brutal Rôle du stress dans la sclérose en plaque : exemple chez des parents dont les enfants sont décédés
17 publications ds entre jan 1980 et nov 2010: 5 sur son influence sur début (1 cohorte —4 cas contrôles) 12 sur son influence sur poussées (9 cohortes —3 cas contrôles) Lien stress et pr ttes sauf 2 Plus études sur influence du stress sur poussées que sur début • Hétérogénéité de mesure du stress • Pas sur fc de confusion : trauma physique, infection chronicité, sévérité et type des stress non pris en compte Rôle du stress dans la sclérose en plaque : résumé des études dans le domaine
Alimentation Obésité et SEP Rôle de l'alimentation et de l’obésité dans la sclérose en plaque
En Obésité associée au risque de SEP ou chez les and of multiple and mais pas chez les à 18 ans) Rôle de l'alimentation et de l’obésité dans la sclérose en plaque chez l'enfant
ANTI EBNA VITAMINE D Conclusion d'Agnès Fromont
Questions réponses
  • Epidémiologie et nouveau facteurs de risques de la sclérose en plaques : Présentation d'Agnès Fromont (0)
  • Épidémiologie de la sclérose en plaque (32000)
  • Épidémiologie de la SEP : carte [USA] (51000)
  • Épidémiologie de la SEP : carte [Europe] (100000)
  • Épidémiologie de la SEP en France à partir des données de la CNAMTS (125000)
  • Objectifs (136000)
  • Etude de la prévalence et de ses variations géographiques (157000)
  • Etude de la prévalence et de ses variations géographiques [2] (178000)
  • Résultats de l’étude sur l'incidence de la SEP (213000)
  • Incidence 2001-2007 (216000)
  • Etudes de l’incidence et de ses variations géographiques en France (227000)
  • Facteurs étiologiques (246000)
  • Le modèle des Antilles (262000)
  • Apports des données sur les migrations (avant 15 ans) (318000)
  • Rôle de l’environnement: mois de naissance (344000)
  • Rôle de l’environnement: mois de naissance [2] (366000)
  • Rôle de l’environnement: mois de naissance [3] (390000)
  • Augmentation de l’incidence de la sclérose en plaque chez les femmes (408000)
  • Hausse de l'incidence de la sclérose en plaque chez les femmes liée à l'urbanisation (en Crête) (445000)
  • Evolution du sexe ratio (493000)
  • Rôle de l'alimentation : Métabolisme de la Vitamine D (541000)
  • Rôle de l'ensoleillement dans la sclérose en plaque (658000)
  • Rôle de l'ensoleillement et de la vitamine D dans la sclérose en plaque (696000)
  • Rôle de l'ensoleillement passé dans la sclérose en plaque (747000)
  • Rôle du mois de naissance dans la sclérose en plaque (785000)
  • Pour / contre (849000)
  • Rôle du tabac dans la sclérose en plaque (887000)
  • Rôle du tabac dans la sclérose en plaque [2] (912000)
  • Effet de la cigarette sur le système immunitaire (929000)
  • Action de la nicotine et des composés cyanidiques (937000)
  • Arguments en faveur du rôle de l’EBV dans la sclérose en plaque (975000)
  • Rôle essentiel de I’EBV dans le déclenchement de la sclérose en plaque (1040000)
  • Pourquoi tous les patients EBV+ n’ont pas une SEP ? (1081000)
  • Sclérose en plaque et vaccins (1112000)
  • Bilan des études épidémiologiques (1133000)
  • En cas de SEP, le vaccin déclenche-t-il des poussées ? (1219000)
  • En cas de SEP, le vaccin déclenche-t-il des poussées ? [2] (1257000)
  • En cas de SEP, le vaccin déclenche-t-il des poussées ? [3] Le vaccin contre l’hépatite B (1273000)
  • En cas de SEP, le vaccin déclenche-t-il des poussées ? [4] Vaccin contre le Papillomavirus (1318000)
  • Rôle du stress dans la sclérose en plaque (1340000)
  • Rôle du stress dans la sclérose en plaque : études cliniques et morphologiques (1363000)
  • Rôle du stress dans la sclérose en plaque : exemple de la guerre en Irak (1386000)
  • Rôle du stress dans la sclérose en plaque : exemple de la guerre au LIban (1405000)
  • Rôle du stress dans la sclérose en plaque : exemple chez des parents dont les enfants sont décédés (1433000)
  • Rôle du stress dans la sclérose en plaque : résumé des études dans le domaine (1457000)
  • Rôle de l'alimentation et de l’obésité dans la sclérose en plaque (1501000)
  • Rôle de l'alimentation et de l’obésité dans la sclérose en plaque chez l'enfant (1577000)
  • Conclusion d'Agnès Fromont (1630000)
  • Questions réponses (1690000)
Agnès Fromont

C.H.U Hôpital General de Dijon - Département de neurologie

0
...